Publié le Laisser un commentaire

Ode à la lecture

Photo de Josh Hild sur Pexels.com

Ah celui qui veille

Aux dernières lueurs…

Dont les pages orangées

Défilent de longues heures

Au rythme lancinant


D’un délicat froissement.


Silencieux interlude

Qu’il subtilise au temps,

Quand s’impose la quiétude

Du moment d’un Roman.

Ah Lecteur rêveur

Béat, aux yeux du bonheur.

Qui, par sa bouche en cœur,

Fait lire l’enfant intérieur.

Quand les mots trop profonds 

Vont au fond de son cœur

Puiser des émotions,

Aux si tendres couleurs,

Qu’elles s’invitent et susurrent

Sur le bout de ses lèvres

Un délicieux murmure,

Comme une échappée brève.


A vous, Mes Frères et Soeurs..


Qui dévorez le temps 

Et le reste des heures,

En tout lieu, en tout temps,

En cannibales lecteurs.

Je vous salue bien bas

Et vous souhaite de tout cœur

De littéraires ébats,

De poétiques Chapitres,

De l’amour, de la joie

Avec « La Vie »,

Comme titre…

V.S.Nobius

Laisser un commentaire